Retards de paiements ? Quels recours pour l’entreprise créancière ?


Une entreprise qui émet des factures souhaite être payée de manière rapide. En effet, pour une facture émise c’est un produit, une prestation ou un service qui est rendu et, quelle que soit la nature du produit facturé ce sont des frais engagés. Vous devrez alors rentabiliser ces frais en percevant ce que cette prestation vous a coûté plus une marge pour faire tourner l’entreprise et générer du bénéfice. Mais lorsque ces règlements de facture sont différés, ce sont des sous qui manquent à l’appel et qui de fait fond défaut pour régler des charges courantes, salariales ou non.

Affacturage

Afin de ne pas être trop impacté par des factures impayées ou qui tardent à l’être malgré des relances classiques, vous pourrez souscrire à un service d’affacturage. Vous aurez la possibilité en effet grâce à cette procédure de faire racheter vos créances.

Un compte dédié dans votre comptabilité

L’affacturage est une technique de financement légale, transparente et incluse par les comptables dans la comptabilité d’une entreprise. Vous pourrez ainsi faire transiter l’argent d’une procédure d’affacturage sur un compte dédié. D’un point de vue bancaire, vous pourrez ouvrir un compte que le factor, celui qui rachète vos créances, et vous-même partagerez. Vous pourrez alors percevoir et rembourser ce qui vous a été prêté. Une solution en toute transparence.

Qui prendre comme factor dans une procédure d’affacturage ?

Votre banque peut proposer un service de factoring. Elle connait déjà votre sérieux et pourra rapidement répondre à votre demande avec le versement des sommes souhaitées. Vous pourrez toutefois comparer les différentes commissions qui pourront être demandées entre votre banque et une autre entreprise. Il n’existe pas d’obligation à prendre un service d’affacturage auprès de l’entreprise qui gère son compte professionnel, vous êtres libres et pouvez décider comme vous le souhaitez.